Actualités

Le lundi 13 novembre, s’est tenue à l’Assemblée Nationale une réunion à l’initiative de l’association Centre Ville en Mouvement qui travaille à la revitalisation des centres-villes et dans ce cadre souhaite demander au gouvernement un moratoire sur la création de nouveaux centres commerciaux

A ce titre l’association (qui regroupe plus de 1 000 élus en responsabilité dans les collectivités) a souhaité auditionner les acteurs concernés par les enjeux liés à la revitalisation du centre ville.

L’UNEC a été invité à exposer son point de vue sur le sujet. Cela a été l’occasion de rappeler qu’un million de clients poussent chaque jour la porte d’un salon de coiffure et que notre métier représente le second secteur de l’artisanat avec quelque 85 700 établissements.

Parmi les propositions formulées l’UNEC a rappelé la nécessité de prendre en compte la spécificité de la profession en termes de réduction des charges sociales qui fragilisent la pérennité et la capacité d’investissement et des coûts d’implantation parfois très élevés.

L’ensemble des spécialistes audités ont tous soutenu l’idée que la France déclare que les centres-villes soient pour 2018 la Grande Cause Nationale.

Le Livre Blanc actuellement en rédaction sera remis au gouvernement avant la fin de l’année. Affaire à suivre !


Retour

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • Mutex
  • Cegeco