Actualités

800 coiffeurs et esthéticiennes ont défendu leur profession Lundi 23 mars dans les rues de Paris.

Nos revendications sont justes, les victoires et avancées arrivent déjà !

1 | BAISSE DES CHARGES
L’UNEC demande le remplacement du CICE – Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi - par une baisse directe et généralisée des charges sociales.
Notre but : maintenir les emplois existants. En 5 ans, le secteur en a perdu 11 600. 

2 | SUPPRESSION DU COMPTE PENIBILITE
L’UNEC demande la suppression de ce dispositif. Il serait suicidaire de le maintenir. 
Une victoire : notre branche va être auditée par les Ministères du Travail et de l’Economie. Nous allons être écoutés, c’est une grande première pour notre profession. Nous sommes reconnus comme des interlocuteurs incontournables. 

3 | LUTTE CONTRE LA CONCURRENCE DELOYALE
Les exigences d’installation doivent être identiques quelque soit le statut.
Une victoire : dès sa prise de fonction, le président de l'UNEC, Bernard STALTER, a obtenu que les conditions d’installation soient identiques quelque soit le statut. Nous demandons plus avec un statut de micro entreprise qui ne perdurerait pas dans le temps.

4 | LOI HAMON
L’UNEC demande la suppression de cette loi.
Une grande avancée : Madame Delga a déposé mardi 24 mars un amendement pour assouplir la loi.


Retour

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • Mutex
  • Cegeco