Actualités

Signé le 8 Juillet 2015, l’avenant N°37 à la CCN de la Coiffure et des Professions connexes relatif aux rémunérations minimales et à la prime d’ancienneté a été étendu par arrêté en date du 26 novembre 2015.

Il est paru au Journal Officiel du 8 décembre 2015 (JORF n°0284 du 8 décembre 2015 page 22620 texte n° 67).

Les nouvelles grilles de salaires sont applicables au 1er janvier 2016. La prime d’ancienneté n’a pas été revalorisée, seuls les salaires évoluent.

| Lire la suite...

Rappel : Chaque établissement recevant du public (ERP) avait initialement jusqu’au 27 Septembre 2015 pour déposer son dossier Ad’Ap (Agenda d’Accessibilité programmée) en mairie.

Vous n’avez pas encore remis votre dossier ? Pas de panique, vous avez jusqu'au 31 décembre 2015 pour déposer votre dossier, sans pénalités, à condition de justifier votre retard.

| Lire la suite...
J'Aime Mon Coiffeur

Le 1er Décembre 2015, l'UNEC (Union Nationale des Entreprises de Coiffure) lance l'opération "J'AIME MON COIFFEUR" pour souligner combien, au sens propre, "Coiffeur, c'est un métier".

Rappel : Lors de son introduction, lundi 9 Novembre dernier, de la loi Nouvelles Opportunités Economiques (dite #Noé ou Macron 2), le Ministre de l'Economie Emmanuel Macron évoquait la nécessité de faire évoluer le caractère obligatoire de certaines qualifications. 

| Lire la suite...

Pour faire face à la fraude à la TVA (estimée à 14 milliards d'euros), l’État va renforcer la sécurité des caisses enregistreuses.

Sous réserve d’un vote en décembre, ce projet de loi de Finances 2016 devrait bientôt contraindre les commerçants à s’équiper d’un logiciel de sécurité.

Sans caisse sécurisée au 1er Janvier 2018, les chefs d’entreprise s’exposent à une amende de 5 000 euros.

Pour plus d’informations, contactez l’UNEC
au 01.42.61.53.24 ou par email à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Lorsque l'on s'attaque à la jeunesse, à la musique et à un certain art de vivre à la française, on s'attaque aussi à la liberté.

L'UNEC tient à réaffirmer sa solidarité à l'égard des victimes des attentats qui ont été perpétrés dans la soirée du vendredi 13 novembre à Paris.

Nous nous sentons concernés au premier chef par le sens de cet acte horrible. L'idéologie véhiculée par ces terroristes vise à tout interdire, à tout condamner et à rendre le monde triste.

Nous représentons les coiffeurs qui travaillent au quotidien pour offrir aux français une certaine expression artistique, une joie de vivre et une diversité. Dans un monde où tout est interdit, il n'y aura pas plus de place pour les coiffeurs qu'il n'y en aura pour la beauté et le bien-être des concitoyens. Nous appelons l'ensemble des coiffeurs à combattre l'obscurantisme et la violence par leur créativité au quotidien.

| Lire la suite...

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • Mutex
  • Cegeco