Actus professionnelles

Rappel : les entreprises qui embauchent leur premier salarié entre le 9 juin 2015 et le 8 juin 2016 ont droit à une aide financière de 4 000 euros sur deux ans depuis le 3 juillet 2015.

La DGEFP (Délégation Générale à l'Emploi et à la Formation Professionnelle) a récemment précisé les modalités de cette aide.

 

QUESTIONS / REPONSES

  • Comment est versée cette aide ?

Cette aide est versée à la fin de chaque période trimestrielle, à raison de 500€ maximum par trimestre. Son montant est calculé proportionnellement à la durée du temps de travail du salarié, à condition que cette durée soit inférieure au temps plein.

  •  Quelles sont les entreprises concernées par cette aide ?

Toute entreprise de droit privé, quelque soit son statut, peut bénéficier de cette aide sous réserve qu’elle n’appartienne pas à un groupe ou à une entreprise de dimension communautaire.

  • Quels sont les délais à respecter par l’entreprise ?

La demande doit être déposée par l’entreprise au plus tard 6 mois après la signature du contrat. Pour ce faire, il suffit de remplir le formulaire CERFA correspondant et de l’adresser, par courrier, à l’ASP.

  • Quels sont les contrats concernés par cette aide ?

Seuls les CDI et les CDD de plus de 12 mois sont concernés. 

  • Quelles sont les obligations des entreprises ?

Tous les trimestres, les entreprises doivent fournir à l’ASP une attestation justifiant de la présence du salarié. Cette attestation doit être adressée via la plateforme de télé-service « Sylaé » dans les 3 mois suivant l’échéance de chaque trimestre d’exécution. Sans transmission de cette attestation, l’aide ne sera pas versée.

  • Cette aide est-elle cumulable avec d’autres aides ?

Non, cette aide n’est pas cumulable avec une autre aide de l’Etat à l'insertion, à l'accès ou au retour à l'emploi.


Retour

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4
  • Image 5