Événements

Les enjeux de développement durable nous concernent tous. Produire, consommer dans un contexte plus respectueux des ressources de notre planète et des hommes conditionne l'équilibre à court terme.

Nous devons repenser nos modèles de croissance en réconciliant 3 domaines : développement économique, respect de l'environnement, équité sociale.

La coiffure ne peut échapper durablement à cet engagement citoyen.

C'est pourquoi l'UNEC et les Institutions de la Coiffure ont décidé de coopérer activement pour sensibiliser et accompagner le secteur vers un mouvement fort en direction du développement durable.

Notre objectif ? Faire connaître le label "Développement Durable, mon coiffeur s'engage" et faciliter l'engagement des coiffeurs dans cette démarche.

Réunion de lancement

Le 22 février 2016, nous avons réuni à Paris les Présidents de nos délégations pour le lancement de cette opération. Ils ont pu assister :

  • à la présentation d'une enquête BVA (voir encadré) sur l'intérêt des consommateurs pour les salons engagés dans cette voie
  • à la présentation du contenu du label et à ses modalités d'obtention
  • aux témoignages de salons labellisés qui ont mis en avant les bénéfices rapides de la démarche : réduction des factures énergétiques et de l'absentéisme de leurs collaborateurs, captation de nouveaux clients avec la mise en place de nouveaux services (coloration végétale, etc...)
De gauche à droite : Bernard STALTER, Président de l’UNEC, Jacques MINJOLLET, Directeur des Institutions de la Coiffure, Eric MUGNIER, Directeur Ernst & Young, Fabienne MUNOZ, vice-Présidente de l'UNEC en charge du développement durable
De gauche à droite : Bernard STALTER, Président de l'UNEC ; Jacques MINJOLLET, Directeur des Institutions de la Coiffure ; Eric MUGNIER, Directeur Ernest & Young : Fabienne MUNOZ, vice-Présidente de l'UNEC en charge du développement durable

Etapes et événements marquants de l'année

  • Congrès de l'UNEC thématique
  • Stand UNEC thématique au MCB by BS, les 10 et 11 septembre 2016
  • Réunions locales de sensibilisation et d'information

LES FRANCAIS ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE SECTEUR DE LA COIFFURE

  • 1 français sur 2 est séduit par la démarche
  • 69% apprécient la vigilance du salon face aux risques d'allergies
  • 61% apprécient sa vigilance face aux nuisances et aux odeurs
  • 42% apprécient sa vigilance face à l'impact des produits sur l'environnement
  • 55% sont sensibles à l'existence d'une offre de produits naturels et/ou bio en salon
  • 1 français sur 2 se dit prêt à quitter un salon classique adoptant la démarche de développement durable

Source : Institutions de la Coiffure, sondage BVA 2015

 


Retour