Assistance et aide juridique

Le refus de vendre un produit ou un service est passible d'une amende de 1 500 €.

Toutefois, certains produits capillaires portant la mention "réservé aux professionnels" sont interdits à la vente aux consommateurs.

Tout coiffeur bravant cette interdiction encourt ainsi :

  • une peine d'emprisonnement (pouvant aller jusqu'à 2 ans maximum)
  • une amende de 300 000 €

 

Vous avez besoin de renseignements plus détaillés sur le sujet ?
Contactez notre service juridique : 01.42.61.53.24 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une ordonnance du 20 août 2015 donne la possibilité à tous les consommateurs de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige l'opposant à un professionnel.

Il s'agit de permettre aux consommateurs de faire valoir leurs droits sans pour autant passer par des procédures judiciaires individuelles.

Pour en savoir plus, contactez l'UNEC : 01.42.61.53.24 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Au 1er janvier 2016, les auto-entrepreneurs prennent le nom de micro-entrepreneurs.

La fusion progressive entre les deux régimes s'accompagne d'évolutions telles que la révision des cotisations sociales et des prestations de sécurité sociale.

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • Mutex
  • Cegeco