Actualisation du protocole sanitaire des entreprises

Une nouvelle version du protocole sanitaire en entreprise pour assurer la santé et la sécurité des salariés face à l’épidémie de COVID-19 a été mis à jour en date du 16 février 2021.

Les principales modifications portent sur :

  • Les règles d’aération : de quelques minutes d’aération toutes les 3 heures, on passe à quelques minutes au minimum toutes les heures. En cas d’impossibilité d’aérer, il faut s’assurer d’un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation.
    Attention, cette règle sur l’aération des locaux vient se substituer aux dispositions du protocole renforcé pour les commerces applicable dans les salons de coiffure. C’est donc cette règle d’aération toutes les heures qui s’impose.
  • La prise en charge d’une personne symptomatique en entreprise et plus particulièrement de ses contacts : le protocole précise désormais uniquement que « les contacts évalués « à risque » selon la définition de Santé publique France seront pris en charge et placés en quarantaine ». Dans la version précédente du protocole national sanitaire, il était fait référence à une période de 7 jours pleins à partir de la date du dernier contact avec le cas confirmé et un test devait être réalisé au 7ème jour.

Retrouvez les nouvelles règles d’isolement à mettre en place depuis le 22 février sur le site ameli.fr.

Consultez dès maintenant dans votre espace adhérent la note détaillée rédigée par nos experts juridiques.

Vous avez des questions relatives aux réglementations qui impactent votre activité de coiffure mais n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance.