Bernard Stalter : souvenir d’un défenseur passionné des métiers de la coiffure

Ce jour marque un triste premier anniversaire, celui de la tragique disparition de Bernard Stalter. Alors président de l’UNEC il a été emporté bien trop tôt par l’épidémie de Covid qui commençait alors à déferler sur le pays.

A quelques jours de son hospitalisation et comme il savait si bien le faire il rassemblait et fédérait encore et toujours autour de sujets clés pour notre belle profession. Le ‘Rendez-vous formation de la coiffure’ du 4 mars 2020 en était une parfaite illustration. On retrouvait autour de la table Jean-Marie Marx, Haut-commissaire aux compétences et à l’inclusion par l’emploi, Arnaud Muret, Directeur général OPCO EP, Stéphane Lardy, Directeur général France Compétences ou encore Guillaume Dartois, Président du FAFCEA, qui tous avaient répondu à son invitation pour faire bouger les choses et travailler à l’avenir de la Coiffure.

« J’aime à me souvenir de Bernard Stalter comme d’un homme de dialogue, depuis toujours engagé pleinement auprès de l’ensemble des acteurs de la filière coiffure.
Valoriser le métier et sa place dans l’économie française, fédérer aussi bien les professionnels que les pouvoirs publics autour des enjeux stratégiques pour la profession, confirmer la force de l’implantation régionale … Voilà ce qui l’animait et les combats qu’il menait avec engagement et conviction.
 » confie Christophe Doré, actuel président de l’UNEC.

Il nous manque et nous poursuivons son œuvre.