Confinement : les coiffeurs restent ouverts

Ce matin Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, a annoncé malgré les mesures de confinement dictées hier soir par le Premier ministre Jean Castex, que les coiffeurs pourront continuer à exercer leur activité.

Je me Christophe Doré, président de l’UNEC, se réjouit de cette nouvelle qui souligne à quel point notre beau métier est important en cette période trouble. La Coiffure participe à l’hygiène corporelle et au bien-être des personnes. Elle créé du lien social dont l’effet structurant sur le psychisme est avéré, et contribue à l’estime de soi. Aujourd’hui et selon les nouvelles modalités de confinement chacun aura la latitude de prendre soin de soi sans restriction de temps.

En autorisant la Coiffure à poursuivre son activité, le gouvernement a compris combien elle joue un rôle important dans le bien-être et le lien social. Pour autant, l’UNEC reste vigilante sur la sortie du décret qui en précisera les modalités, car cette poursuite activité doit demeurer économiquement viable pour nos entreprises. L’UNEC reste également attentive à la situation de nos confrères implantés dans les centres commerciaux.

Ce qu’il faut retenir de la conférence du Premier ministre Jean Castex du 18 mars :

  • Confinement des 16 départements suivants : les 8 départements d’Ile-de-France, les 5 départements des Hauts de France, les Alpes Maritimes, la Seine Maritime et l’Eure
  • Pour ces départements le confinement s’appliquera 7 jours sur 7, toute la journée et pour au moins 4 semaines à compter du vendredi 19 mars à minuit
  • Les commerces essentiels resteront ouverts, y compris les librairies, les disquaires et les coiffeurs
  • Les commerces non-essentiels seront fermés
  • Il sera possible de sortir de chez soit pour se promener ou faire du sport sans limite de durée mais dans un rayon de 10 km autour du domicile
  • Une attestation sera à nouveau obligatoire pour circuler
  • Les déplacements inter-régionaux sont interdits pour les 16 départements confinés sauf motif professionnel ou impérieux
  • Par ailleurs Le couvre-feu feu passera de 18h à 19h sur tout le territoire à compter du samedi 20 mars.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la publication du décret relatif à ces dispositions.

Vous avez des questions relatives aux réglementations qui impactent votre activité de coiffure mais n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance.