COVID 19 – Le Pas de Calais, nouveau territoire en confinement le week-end et surveillance renforcée pour 23 autres départements

Le gouvernement a tenu hier en fin d’après-midi sa conférence de presse hebdomadaire au cours de laquelle a été annoncée la mise en place à compter de ce vendredi 18H00 le confinement du week-end pour le département du Pas de Calais qui rejoint désormais 63 communes de « l’aire urbaine littorale » des Alpes Maritimes (cf newsletter n°42) et les territoires de la communauté urbaine de Dunkerque (CUD) et de la communauté de communes des Hauts de Flandres (CCHF, (cf newsletter n° 45). La préfecture du Pas de Calais n’a pas encore publié un nouvel arrêté, mais les annonces faites hier font état de la mise en place du dispositif suivant :

  • Confinement le week-end;
  • Fermeture des grandes surfaces commerciales non alimentaires de plus de 5000 m2.

Par ailleurs, 23 départements sont désormais sous surveillance renforcée : Aisne, Hautes Alpes, Aube, Alpes Maritimes, Bouches du Rhône, Drôme, Eure et Loir, Meurthe et Moselle, Moselle, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Rhône, Paris, Seine et Marne, Yvelines, Somme, Essonne, Var, Hauts de Seine, Seine Saint Denis, Val de Marne, Val d’Oise

  • Concernant les 20 départements identifiés la semaine dernière, le virus continue de progresser, excepté dans les Bouches-du-Rhône et la Moselle,
  • Les niveaux d’incidence dépassent le seuil des 250 pour 100 000 habitants dans tous ces départements ;
  • Les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube ont rejoint la liste des départements sous surveillance renforcée ;

Dans ces 23 départements, des dispositifs particuliers entrent en vigueur à partir du vendredi 5 mars à minuit :

  • Fermeture des grands centres commerciaux de plus de 10 000 m2, (à l’exception des commerces alimentaires)
  • Obligation du port du masque étendue à toutes les zones urbaines ;
  • Réglementation ou interdiction de l’accès à certaines zones à risque de regroupements ;
  • Les préfets pourront être amenés à interdire les manifestations quand elles présenteront de par leur organisation un risque de propagation de l’épidémie ;

Le gouvernement a indiqué que le confinement général resterait le recours ultime et que tout doit être fait pour l’éviter. Son objectif est d’obtenir un effort collectif pour tenir ensemble par des mesures proportionnées et l’implication de tous, le temps que la vaccination produise ses effets. Il a mis en avant 2 recommandations :

  • Faire l’effort collectivement de réduire nos contacts sociaux et familiaux (respecter le seuil des 6 personnes) ;
  • Faire l’effort de ne pas se déplacer en dehors de son département ou de sa région ;