Dernière étape du déconfinement : mise à jour des règles sanitaires applicables pour la coiffure

Ce 30 juin marque la dernière étape du déconfinement avec une modification des règles sanitaires. Voici en bref les règles sanitaires applicables au secteur de la coiffure à compter d’aujourd’hui.

Pour mémoire le protocole commerces du 12 mai 2021 prévoit qu’à compter du 30 juin, 100% de l’effectif autorisé au titre de la réglementation ERP pourra être accueilli dans le respect des mesures barrières et de distanciation.

C’est donc la fin de la jauge dans les salons de coiffure.

Pour autant le respect des gestes barrières dont le port du masque reste obligatoire dans les lieux clos, que l’on exerce en salon ou à domicile.

A NOTER : les spécificités coiffure de non mise à disposition de magazines, non service du café, désinfections, usage des vestiaires, etc. restent d’actualité.

Plus particulièrement en cette période estivale, pour rappel le protocole national prévoit : «  il ne faut pas utiliser de ventilateur, si le flux d’air est dirigé vers les personnes.

En outre, les systèmes de climatisation, dont la maintenance régulière doit être assurée, doivent éviter de générer des flux d’air vers les personnes et de recycler l’air, en recherchant la filtration la plus performante sur le plan sanitaire ».

Enfin le protocole général a été légèrement modifié le 30 juin avec de faibles impact pour les coiffeurs :

  • Possibilité pour les salariés de s’absenter durant les heures de travail pour se faire vacciner dans un centre autre que son service de santé au travail.
  • Fin de la jauge de 25 personnes pour les moments de convivialité toutefois dans le strict respect des gestes barrières, notamment le port du masque dans les espaces clos, les mesures d’aération/ventilation ainsi que des règles de distanciation. Il est toutefois recommandé de les organiser dans des espaces extérieurs.
  • Fin de la jauge dans les restaurants d’entreprise

Vous avez des questions relatives aux réglementations qui impactent votre activité de coiffure mais n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance.