Gestion des jours fériés dans votre activité de coiffure

Dans le secteur de la coiffure, l’employeur est en droit de demander aux salariés de venir travailler un jour férié dès lors qu’il ne s’agit pas du 1er janvier, 1er mai et 25 décembre, selon certaines conditions en termes de nombre de jours possibles et de rémunérations prévues au sein de la convention collective, associé aux dispositions spécifiques du code du travail.

Par ailleurs, vous êtes nombreux à nous avoir interrogés sur les possibilités d’ouvrir les samedis 1er ou 8 mai avec ou sans salarié(s). S’il n’est effectivement pas possible d’ouvrir le 1er mai avec des salariés cela est en revanche possible sans salarié. S’agissant du 8 mai l’ouverture est possible avec ou sans salarié(s). Ceci sous réserve d’éventuels arrêtés préfectoraux prévoyant la fermeture des commerces les jours fériés.

Retrouvez dans votre espace adhérent une note détaillée sur le sujet.

Vous avez des questions relatives aux réglementations qui impactent votre activité de coiffure mais n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance.