La médiation : un nouveau service pour les adhérents de l’UNEC

Les adhérents de l’UNEC peuvent avoir recours à un médiateur en cas de litige avec un client. Un service élaboré en partenariat avec le Centre de la Médiation de la Consommation des Conciliateurs de Justice.

En vigueur depuis 2016, l’obligation réglementaire qui permet à un consommateur de faire appel gratuitement à un dispositif de médiation en cas de litige avec un commerçant s’est mise en place très progressivement.
Aujourd’hui, le dispositif est structuré et l’UNEC a négocié avec le Centre de la Médiation de la Consommation des Conciliateurs de Justice (CM2C) une convention permettant à ses adhérents de bénéficier de leur service et ainsi respecter leur obligation légale.

Des engagements précis pour les médiateurs

De fait, la médiation est un processus bien défini qui a pour objectif de résoudre amiablement un conflit entre un consommateur et un professionnel. Elle doit être conduite avec impartialité, compétence et efficacité par le médiateur, mais suppose aussi la volonté des parties de collaborer pour trouver une solution satisfaisante.
La convention prévoit donc que chaque médiateur du CMC2 s’engage, vis-à-vis du client comme de l’adhérent UNEC concerné, à respecter un certain nombre de points :

  • être aisément accessible par voie électronique ou courrier simple ou présentiel,
  • communiquer tout ou partie des pièces du dossier à leur demande,
  • les informer en cas de conflits d’intérêts,
  • traiter le litige en équité et droit dans le respect des délais, principes et valeurs exigées par les textes,
  • respecter les obligations du code de la consommation relatives au processus de médiation de la consommation.

Ce nouveau service est proposé aux adhérents UNEC depuis le 1er septembre 2019. Pour en bénéficier ils doivent s’enregistrer sur le site https://cm2c.net/votre-federation-est-adherente-au-cm2c/ muni de leur code avantage, leur permettant de s’inscrire gratuitement. Les adhérents pourront ensuite désigner CM2C comme médiateur de leur entreprise et apposer CM2C et les coordonnées du site sur leurs documents commerciaux, affichage client et site internet. En cas de litige non résolu, les clients des entreprises inscrites pourront alors saisir le médiateur désigné via le site internet de CM2C.


coiffure-mediartion