L’Assurance Inaptitude Professionnelle de l’UNEC

Le métier de coiffeur n’est pas sans risque : allergies, dermatoses, problèmes respiratoires ou liés aux postures… Les maladies professionnelles ou accidents du travail peuvent conduire la direction d’un salon au licenciement d’un salarié s’il ne peut plus exercer le métier. Cette inaptitude est prononcée par le médecin du travail puis classée de façon définitive en inaptitude professionnelle par la CPAM.

En cas d’inaptitude professionnelle, l’indemnité de licenciement est doublée. Les conséquences peuvent être très lourdes pour le salon.

Pour anticiper cette situation, l’UNEC a négocié un contrat très avantageux pour vous chef d’entreprise. Il vous permet de garantir le maintien de l’activité et donc des emplois dans votre entreprise. En partenariat avec notre courtier GBC Montagne et Groupama Auvergne Rhône Alpes, l’UNEC vous propose, en option à l’adhésion, deux solutions possibles pour assurer ce risque de licenciement :

Attention, ce contrat d’assurance ne couvre pas les inaptitudes d’origine non professionnelle.

tarifs 2019 Assurance inaptitude professionnelle :

À savoir : Le montant de l’indemnité augmente en fonction des années d’ancienneté du salarié.

À titre d’exemple : l’indemnité à verser pour le licenciement d’un salarié d’une ancienneté de 10 ans est de 4088 €.


Retrouver dans le tableau ci-dessous le montant pris en charge par l’assurance selon l’option choisie.

NB : Attention, ce calcul ne tient pas compte du coût réel et global du licenciement pour l’entreprise. Il conviendra également d’y ajouter l’indemnité de préavis et les indemnités de congés payés auxquelles le salarié peut prétendre ainsi que les charges patronales afférentes.