Mesures sanitaires : focus sur la distanciation physique et le nettoyage des salons

Le Protocole national de déconfinement pour assurer la santé et la sécurité des salariés a été publié le 3 mai. Il prévoit l’articulation entre les mesures collectives de sécurité et les mesures individuelles et fixe des orientations pour l’ensemble des activités. La fiche sanitaire Coiffure toujours en attente de validation ne devrait pas être en contradiction avec ce document et plusieurs points de ce protocole général doivent retenir l’attention des professionnels de la coiffure. Nous vous invitons notamment à consulter les mesures générales relatives aux gestes barrières et mesures de distanciation physique (page 5) et le bon usage des équipements individuels de protection (masques et gants en page 12). Nous vous proposons également de consulter un document vous permettant de gérer les locaux communs et les vestiaires pendant cette période de crise sanitaire.

Distanciation physique : notion de 4 m2

Le Gouvernement a choisi de retenir un critère « universel » d’occupation maximale des espaces ouverts au public et en milieu de travail appelé « jauge ». Ce critère est fondé sur l’estimation du nombre de mètres carrés par personne (m²/pers), nécessaire pour permettre à des personnes présentes simultanément dans le même espace (salariés, clients, etc.) d’évoluer dans le respect des règles de distanciation physique. Il a été fixé à 4 m² minimum par personne, ce qui doit permettre de garantir une distance minimale de 1 mètre autour d’une personne (dans toutes les directions). Rappelons toutefois, que dans le projet de fiche sanitaire de la branche coiffure, le port d’un masque est obligatoire quel que soit le nombre de personnes dans le salon (salarié, client, achat produit à la revente, etc.).

La surface de l’établissement à prendre en compte est la surface résiduelle de l’espace considéré, c’est-à-dire la surface effectivement disponible pour les occupants, déduction faite des parties occupées, ce qui vous permet de calculer le nombre de personnes (clients et collaborateurs) qui pourront être présent dans le salon de manière simultanée.

Nos conseils  pour effectuer vos calculs de surface résiduelle dans votre salon de coiffure :

  • Démunir le salon de tout mobilier ou objet de décoration inutiles et supprimer l’espace d’attente et le mobilier de cet espace afin de rendre la surface commerciale la plus vaste possible,
  • Comptabiliser la surface occupée par les bacs de lavages (1 m2/bac), les fauteuils de coiffage (1 m2/fauteuil), la caisse (1 m2), les présentoirs (1 m2/présentoir), un vestiaire (1 m2), etc
  • Calculer la surface résiduelle en déduisant la surface du salon moins celle occupée par les fauteuils, bacs, caisse, présentoir, …) qu’il convient de diviser par 4.
  • Mettre en cohérence le nombre de clients possible eu égard au nombre de places assises disponibles

Exemple 1 : Salon de 90 m2 (hors réserve) où travaille habituellement 5 coiffeurs avec 1 caisse de 2 m2 , 7 fauteuils, 3 bacs de lavage ( de 5 m2), 1 présentoir. La surface résiduelle est : 90 –(2+7+5+1) =75 m2 ———- 75 m2/4 m2= 18 (résultat arrondi). Cela signifie qu’au total, 18 personnes peuvent être présente de manière simultanée. Avec les 5 collaborateurs, c’est en théorie 13 clients qui pourraient être présents en simultanée dans le salon. Mais comme dans le salon seuls 2 des 3 bacs de lavage et 7 fauteuils pourront être occupés, il n’y aura au total que 9 clients qui pourront être assis, cela permettra qu’un éventuel client entre pour acheter un produit à la revente puisque le seuil de 13 clients ne sera pas atteint

Exemple 2 : Salon de 40 m2 (hors réserve) où travaille habituellement 1 chef d’entreprise seul avec 1 caisse, 4 fauteuils, 2 bacs de lavage, 1 présentoir. La surface résiduelle est : 40 -(1+4+2+1) =32 m2 ———- 32 m2/4 m2= 8. Cela signifie qu’au total, 8 personnes pourraient être présente de manière simultanée dans le salon. Mais comme dans le salon 1 seul bac de lavage et 2 ou 3 fauteuils (selon leur disposition) pourront être occupés, il n’y aura au total que 3 (ou 4) clients qui pourront être assis, cela permettra qu’un éventuel client entre pour acheter un produit à la revente puisque le seuil de 8 personnes ne sera pas atteint.

Exemple 3 : même salon (40 m2) et agencement que l’exemple 2 mais cette fois avec 2 coiffeurs qui travaillent. Nous obtenons donc toujours 8 personnes maximum dans l’espace de manière simultanée. Mais comme dans le salon 1 seul bac de lavage et 2 ou 3 fauteuils (selon leur disposition) pourront être occupés, il n’y aura au total que 3 (ou 4) clients qui pourront être assis. Le fait d’avoir un coiffeur de plus que l’exemple 2 ne permet pas de recevoir plus de clients. Il faudrait envisager un aménagement des horaires permettant aux 2 coiffeurs travaillant d’optimiser la capacité journalière de réception de clients.

Comment nettoyer ses locaux pour la reprise ?

Si les lieux n’ont pas été fréquentés dans les 5 derniers jours, le protocole habituel de nettoyage suffit. Aucune mesure spécifique de désinfection n’est nécessaire. Il est uniquement recommandé de bien aérer les locaux et de laisser couler l’eau afin d’évacuer le volume qui a stagné dans les canalisations intérieures pendant la durée de fermeture.
Concernant les installations de production et de distribution d’eau chaude sanitaire pour prévenir du risque légionellose il convient avant toute réutilisation :                    

  • Pour l’eau froide : de laisser couler l’eau à tous les points d’usage (lavabo, douchette) pendant 5 minutes à faible débit.
  • Pour l’eau chaude : de monter la température de la production d’eau chaude sanitaire (60-70°C), de laisser couler l’eau chaude en plusieurs points d’usage éloignés de la production, jusqu’à obtention de la température maximale, si possible 70°C, de laisser couler l’eau chaude 30 minutes à faible débit si possible (à minima 10, de détartrer et désinfecter les points d’usage (pommeaux de douchette, mousseurs et de remettre la température de la production d’eau chaude sanitaire à sa consigne habituelle (55°C).

Vous souhaitez être accompagné par nos experts dans votre quotidien de chef d’entreprise de coiffure ? Adhérez en ligne !