Nouvelles annonces sur la prime Macron défiscalisée

Lors de la conférence sociale du 15 mars 2021, le Premier ministre avait annoncé la prolongation de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat pour tous les salariés.

Le 28 avril, à l’occasion d’une réunion du groupe de travail paritaire sur le partage de la valeur, le ministère du Travail a présenté aux partenaires sociaux les modalités envisagées de versement de cette prime.

Il a ainsi été proposé de reconduire la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, défiscalisée dans la limite de 1 000 €, pour les salaires allant jusqu’à trois fois le Smic.

Afin que les travailleurs de la deuxième ligne en bénéficient en priorité, ce plafond pourra être porté à 2 000 € si l’entreprise ou la branche s’engage formellement à des actions de valorisation de ces travailleurs (accord de méthode au niveau de la branche ou de l’entreprise s’engageant à entreprendre des actions en ce sens).

Le plafond de 2 000 € pourra également concerner les salariés dont l’entreprise est couverte par un accord d’intéressement en vigueur.

Surtout, il est proposé que la prime puisse être versée jusqu’à début 2022 et que le dispositif soit applicable rétroactivement pour les primes versées à partir du dépôt du projet de loi qui intégrera ces mesures à l’été

Nous reviendrons sur le sujet une fois la loi adoptée.

Vous avez des questions relatives aux réglementations qui impactent votre activité de coiffure mais n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance.