Port du masque en entreprise, les masques « fait maison » bientôt bannis

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran – interrogé lors du JT de 20h00 de TF1 le 21 janvier dernier – a indiqué que le Gouvernement demandait désormais aux Français de ne plus utiliser certains masques de protection en tissus dont ceux « faits maison ».

Les propos d’Olivier Véran s’appuient sur les derniers travaux du « Groupe de travail covid-19 » du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP). Ces recommandations sur les masques ont été transmises à la Direction Générale de la Santé (ministère des Solidarités et de la Santé) au cours du week-end du 16 janvier 2021.
Seuls trois types de masques devraient donc en principe être portés :

  • Les masques chirurgicaux (issus du monde médical)
  • Les FFP2 (les plus protecteurs)
  • Les masques en tissu industriels dits « de catégorie 1 ».

Les entreprises de coiffure devront adapter en conséquence leurs approvisionnements en masques, fournir aux équipes les seuls modèles autorisés et bannir l’utilisation des masques « faits maison » sur le lieu de travail (en salon ou à domicile), jugés insuffisants par les autorités sanitaires face aux variants du virus très contagieux.

Le protocole sanitaire en entreprise sera modifié en conséquence et sera adressé aux adhérents UNEC dès sa parution.

Rendez-vous sur votre espace adhérent pour consulter toutes les dernières informations relatives à la crise sanitaire (aides financières, règles sanitaires, etc.).

Vous n’êtes pas encore adhérent à l’UNEC ? Bénéficiez de l’accompagnement de nos experts juridique et business au quotidien : rejoignez en quelques clics les milliers de chefs d’entreprise de coiffure qui nous font déjà confiance