Prise en charge de la formation des chefs d’entreprise : précisions et évolution concernant les formations à distance

Le FAFCEA (Fonds d’assurance Formation des chefs d’entreprise Artisanale intervient pour toutes les entreprises artisanales, dont les entreprises de coiffure (APE 960A).
Il finance spécifiquement les formations des chefs d’entreprise non-salariés et des conjoints collaborateurs ou associés.
Les critères d’éligibilité et les modalités de financement sont définis par le Conseil d’administration du FAFCEA.

Évolution des conditions de financement du FAFCEA au titre de 2021

Les attestations de versement de la contribution formation professionnelle (CFP) établies par les URSSAF

Jusqu’à présent, les services du FAFCEA sollicitaient des attestations CFP mentionnant le FAFCEA. De nombreux artisans constatent que leur CFP n’est pas orientée vers le FAFCEA et les difficultés pour accéder aux fonds de la formation s’accentuent.

Aussi, le FAFCEA a décidé avec effet rétroactif au 1er janvier 2021, de financer tous les artisans inscrits au répertoire des métiers* et en situation de démontrer qu’ils se sont acquittés de leur CFP et ce quel que soit l’organisme financeur cité sur l’attestation (FIFPL, AGEFICE, etc…). Les dossiers pourront donc être déposés rétroactivement avec en sus des documents habituellement demandés une attestation sur l’honneur assurant que le demandeur n’a pas déjà obtenu un financement de la part d’un autre organisme financeur que le FAFCEA. Compte tenu de la suspension des appels de CFP décidée fin 2020, le FAFCEA accepte les attestations de versement de la CFP établies au titre de l’exercice N-1, c’est-à-dire les attestations établies en 2020 sur la base de l’année 2019.

Le financement des formations en distanciel

Pour les stages débutant à compter du 1er juillet 2021 (date de début de stage et non pas date d’envoi de la demande de financement), les conditions de financement connaîtront une évolution s’agissant du taux de financement des heures de formation dispensées en e-learning et par correspondance. Les heures de formations dispensées via ces 2 modalités seront financées à hauteur de 10€/heure maximum.

Pour ce qui concerne les formations dites multimodales, c’est-à-dire combinant du présentiel, de la visioconférence/classe virtuelle, (…), une distinction sera opérée selon les modalités d’exécution de la formation. Autrement dit, 2 taux horaires pourront être appliqués selon les modalités d’exécution de la formation.

Toutes les autres modalités de financement en cours demeurent inchangées.

Retrouvez sur votre espace adhérent ou via la newsletter qui vient de vous être adressée un article complet sur le sujet.