Rencontre au sommet pour évoquer la relance de la profession

Lundi 19 octobre, Christophe DORE, Président de l’UNEC et Fabienne MUNOZ, 1ère Vice-Présidente, ont rencontré Alain GRISET, Ministre délégué aux PME pour évoquer les différentes mesures visant à relancer la profession.

S’agissant de la demande de baisse de TVA à 10%, le ministère n’y est pas favorable pour le moment, le Gouvernement ayant privilégié d’autres pistes, notamment la mise en place du fond de solidarité, les exonérations d’un trimestre de charges et l’activité partielle. Néanmoins les discussions se poursuivent et le Ministre va étudier ce dossier plus en détail. L’UNEC ne lâche rien et vous tiendra informés des suites.

Le Président de l’UNEC a également fait part de l’urgence d’ouvrir les quotas d’apprentis en soumettant le secteur de la coiffure au code de travail (et non plus à l’arrêté du 10 mars 1992), demande à laquelle avait répondu favorablement la Ministre du Travail, Élisabeth Borne, lors de son allocution aux Rencontre de l’U2P fin septembre, ainsi que de la nécessite de faciliter l’accès à l’activité partielle longue durée pour les TPE.

Les échanges se poursuivent et l’UNEC est plus que déterminée dans ses revendications afin pour que la profession puisse faire face comme il se doit à la situation.