Se garantir à moindre frais avec l’UNEC !

Devoir licencier un salarié pour inaptitude professionnelle peut être catastrophique pour l’équilibre budgétaire d’un salon. Or , une assurance permet de garantir ce risque. Toujours au service de ses adhérents, l’UNEC a négocié une réduction de 37 % du montant des cotisations !

Le métier de coiffeur n’est pas sans risque. Allergies, dermatoses, pathologies respiratoires ou problèmes liés aux postures, le nombre de maladies professionnelles ou accidents du travail est loin d’être négligeable et génère des inaptitudes professionnelles.

Cette situation peut donc, à terme, conduire la direction d’un salon à licencier un salarié dans l’incapacité d’exercer son métier. Or, en cas d’inaptitude professionnelle, l’indemnité de licenciement est doublée ce qui représente un coût parfois difficilement supportable pour des entreprises dont la trésorerie est souvent à flux tendu. Le montant de cette indemnité peut se révéler élevé puisqu’il augmente avec les années d’ancienneté du salarié.

Ainsi, le montant à verser pour le licenciement d’un(e) salarié(e) dans l’entreprise depuis 10 ans est de 4 088* € (8 176* € en cas de licenciement pour inaptitude professionnelle) et de 9 535* € (19 076* € en cas de licenciement pour inaptitude professionnelle) pour un(e) salarié(e)en poste depuis 20 ans.

Face à cette situation, l’UNEC a négocié un contrat très avantageux pour les dirigeants de salon adhérents puisqu’il leur offre une réduction de 37 % sur les cotisations de la garantie de prise en charge des indemnités de licenciement.

Ce contrat, élaboré en partenariat avec GBC Montagne et Groupama Auvergne Rhône Alpes, propose, si vous retenez cette option lors de votre adhésion, deux solutions distinctes. La première est la prise en charge du seul doublement de l’indemnité de licenciement jusqu’à 13 000 €. La seconde est prise en charge de la totalité de l’indemnité de licenciement avec un plafond de 25 000 €.

Tarifs 2019 de l’assurance inaptitude professionnelle :
Le tarif barré est le tarif pour les salons non adhérents à l’UNEC.

1ère solution : prise en charge du doublement de l’indemnité de licenciement jusqu’à 13 000 €.

Taille salonTarif annuel TTC / saon
(hors frais de courtage 10 €)
Jusqu’à 2 salariés145 € / 89 €
de 3 à 5 salariés300 € / 188 €
de 6 à 9 salariés555 € / 347 €
10 salariés et plus68 € / salarié – 42 € / salarié

2ème solution : prise en charge de l’intégralité de l’indemnité de licenciement jusqu’à 25 000 €.

Taille salonTarif annuel TTC / saon
(hors frais de courtage 10 €)
Jusqu’à 2 salariés255 € / 159 €
de 3 à 5 salariés540 € / 338 €
de 6 à 9 salariés960 € / 600 €
10 salariés et plus99 € / salarié – 62 € / salarié


inaptitude pro coiffure