Se préparer à la reprise d’activité post Covid

A ce jour nous sommes toujours dans l’attente du retour du gouvernement sur la fiche sanitaire annoncée pour ce lundi 4 mai (et reportée pour la fin de semaine selon les propos de Muriel PENICAUD d’hier soir dans les médias).

Afin de vous permettre néanmoins d’anticiper la reprise d’activité, nous avons décidé de transmettre les grands principes figurant au sein de la fiche paritaire réalisée par la branche. L’UNEC les communique sous réserve d’éventuels amendements du gouvernement quant aux travaux de branche réalisés. Elle prévoit trois phases essentielles dans toutes actions, dans sa version communiquée au gouvernement en date du 28 avril :

1 – PREPARER

Dans le salon :
Mettre à jour le DUER, mettre en place un sens de circulation unique si possible, laisser les portes ouvertes, prioriser les prestations sur RDV, veiller à l’application des règles et des gestes barrières pour les clients en salle d‘attente, mettre en place une procédure de tri des déchets, préparer un protocole de réception des marchandises, supprimer les collations et magazines, limiter les équipements dans le salon pour éviter le dépôt du virus sur les surfaces, éviter si possible la ventilation manuelle et la climatisation…

Pour le personnel :
Prévoir avant l’ouverture au public des actions d’information et de formation du personnel relatives aux mesures sanitaires, placer des consignes, éviter les accessoires, prévoir un plan de nettoyage, prévoir du gel hydroalcoolique, prévoir des gants, prévoir des peignoirs ou blouses à usage unique à destination des clients, réserver les WC aux collaborateurs, sécuriser la prise des repas, nettoyer les sols une fois par jour au minimum en utilisant les produits de désinfection adéquats…

Pour les clients :
Placer des consignes, les clients doivent venir seuls ou pour accompagner un enfant, seuls les clients qui se font coiffer ou qui achètent un produit peuvent rester dans le salon, chaque nouveau client entrant dans le salon devra utiliser du gel hydroalcoolique mis à disposition à l’entrée du salon et être muni d’un masque.

Pour la coiffure à domicile :
Isoler l’espace de travail de l’ensemble des personnes présentes sur le lieu et désinfecter ce dernier comme il se doit (désinfection assurée par le professionnel).

2- REALISER

Dans le salon :
La capacité de prise en charge des clients par un professionnel dans le salon doit se faire dans le respect de l’application des mesures de sécurité sanitaire afin d’éviter la «stagnation » des clients, respecter la distanciation sociale entre chaque client lors de l’accueil, utiliser des peignoirs ou des blouses à usage unique pour les client(e)s, lavage dans des conditions adéquates, désinfection après chaque coupe de l’ensemble de la zone de travail, séchage des cheveux dans des conditions sécurisantes, ne pas laisser de cartons de matériel susceptibles d’entraver la circulation des clients.

Pour le personnel :
Port d’un masque normé et visière ou lunettes, utilisation de gants pour certaines prestations techniques, pour les coupes de barbe le port de lunettes et de gants est rendu obligatoire et la barbe devra avoir été nettoyée et désinfectée au préalable, privilégier les cheveux attachés.

Pour les clients :
Obligation de porter un élément de protection au niveau de la bouche et du nez (masque normé pour les clients avec attache derrière les oreilles), sécuriser les vestiaires,  éviter au maximum les contacts trop rapprochés et converser via le miroir, ne pas toucher les produits à la revente, encourager le paiement par carte bancaire et sans contact, sécuriser le paiement en espèces.

3-VERIFIER
S’assurer de l’approvisionnement permanent des consommables permettant de respecter les consignes : gels hydroalcooliques, matériel de protection individuel, produits de nettoyage et d’entretien usuels, lingettes de désinfection, rouleaux de papier absorbant, sacs-poubelle, …

Par ailleurs, le Ministère du travail a diffusé le 3 mai un protocole national de déconfinement pour les entreprises en vue d’assurer la sécurité et la santé des salariés. En l’état il s’agit de préconisations du Ministère du travail qui, sans avoir force de loi, constituent des points de référence, notamment en cas de contentieux.
Si pour la plus grande partie des dispositions comprises dans ce document l’UNEC ne voit pas de contradictions avec la fiche métier réalisée par la branche, certains points méritent toutefois notre attention à ce stade d’analyse du document (non exhaustif) :

1/ Nombre de personnes présentes dans le salon
Version fiche paritaire : « La capacité de prise en charge des clients par un professionnel dans le salon doit se faire dans le respect de l’application des mesures de sécurité sanitaire afin d’éviter la «stagnation » des clients ». « Respecter la distanciation sociale (recommandée par les autorités de santé) entre chaque client lors de l’accueil ». « Mettre en place, si possible, un sens de circulation unique pour éviter les croisements. Veiller à l’application des règles et des gestes barrières pour les clients en salle d‘attente. Pour les établissements qui ne peuvent pas effectuer de marquage au sol ou organiser un sens de circulation unique, il serait préférable de limiter le nombre de rendez-vous en fonction du nombre de places disponibles en salon afin d’éviter toute attente ».
Version protocole national déconfinement : respect d’une distanciation de 4m2 après application d’une formule de calcul excluant les zones occupées.
Il se pourrait que les 4m2 ne soient pas applicables dans la phase de prestation coiffure sous réserve du strict respect du port des équipements de protection individuelle (EPI). En revanche elle reste applicable pour la salle d’attente et autres contextes de circulation ou présence dans le salon (achat produit revente, livraison, dépannage, visite fournisseur…).

2/ Aération des locaux
Version fiche sanitaire paritaire : « éviter la ventilation mécanique et la climatisation »
Version protocole national déconfinement : « aérer régulièrement, toutes les 3 heures, les pièces fermées, pendant quinze minutes ».

3/ Nettoyage/désinfection
Version fiche sanitaire paritaire : « nettoyer les sols une fois par jour au minimum en utilisant les produits de désinfection adéquats, en complément des balayages après chaque client. Utiliser l’aspirateur pour le nettoyage des sols en présence d’un nombre restreint de salariés en responsabilité de ce nettoyage. Pour le lavage des sols, utiliser le matériel de protection adéquat (gants hors gants en latex, masque normé, lunettes ou visières).
Version protocole national déconfinement avec précisions sur les produits à employer : « Le nettoyage des surfaces doit se faire avec des produits contenant un tensioactif. Lorsque l’évaluation des risques le justifie, une opération de désinfection peut être effectuée en plus du nettoyage (produit répondant à la norme virucide, NF EN 14476 juillet 2019 ou Javel à la concentration virucide de 0,5% de chlore actif, par exemple 1 litre de Javel à 2,6% + 4 litres d’eau froide)…

Retrouvez le détail de la fiche sanitaire coiffure sur notre site unec.fr dès que cette dernière sera validée par le ministère.