Signature de deux accords de branche

L’UNEC a négocié deux accords de branche avec les partenaires sociaux qui ont abouti à une signature fin 2020.

Un accord relatif à l’activité partielle de longue durée (APLD)

Accord daté du 27 novembre 2020, déposé le 11 décembre avec demande d’extension.

Cet accord a été négocié par la délégation patronale dans le contexte actuel de crise Covid afin de permettre aux entreprises de coiffure de préserver l’emploi et de bénéficier d’une meilleure indemnisation au titre du chômage partiel.
En cas de baisse d’activité durable, l’accord prévoit ainsi la possibilité pour les employeurs de réduire la durée du travail de leurs salariés sur des périodes de 6 mois via le chômage partiel, dans la limite de 40% (50% dans certains cas), avec un reste à charge amélioré pour l’entreprise (15% au lieu de 40%). L’employeur devra toutefois respecter certains engagements auprès du personnel et en justifier auprès de la DIRECCTE. L’adhésion au dispositif se fera par un simple document unilatéral complété par l’employeur et transmis à la DIRECCTE pour homologation, via un modèle fourni en annexe de l’accord.

Un avenant n°43 relatif à la classification professionnelle des salariés titulaires du bachelor « Coiffure et entreprenariat »

Avenant daté du 6 novembre 2020, déposé le 16 décembre avec demande d’extension.

Les titulaires du bachelor seront classés au niveau III/échelon 2, puis au niveau III/échelon 3 après deux ans d’expérience sur un poste correspondant à la formation avec pratique des composantes de son référentiel.

Ces deux accords seront applicables à compter de la parution de leur arrêté d’extension (procédure accélérée pour l’APLD : environ deux mois).

Dès parution de ces arrêtés, les adhérents UNEC seront tenus informés, avec communication des accords accompagnés d’une note détaillée.