Synthèse sur les dispositifs d’aides pour la coiffure

Les aides sont nombreuses et vous vous y perdez un peu ? Alors sachez que toutes les entreprises de coiffure fermées administrativement peuvent recourir aux dispositifs d’aides mis en place par l’Etat dans la mesure où elles répondent aux critères d’éligibilité fixés. Retrouvez plus de détail dans votre espace adhérent, sur :

  • Le Fonds de solidarité pour les 30 et 31 octobre : demande à effectuer sur le site https://www.impots.gouv.fr/portail/ à partir du 20 novembre et pour le mois de novembre, à partir de début décembre,
  • l’AFE COVID (Aide Financière Exceptionnelle mise en place par l’Urssaf) cumulable avec le fonds de solidarité, mise en place par le Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) : demande à effectuer avant le 30 novembre pour les travailleurs non salariés (voir l’article https://unec.fr/aide-exceptionnelle-dediee-aux-travailleurs-independants/ )
  • L’activité partielle avec zéro reste à charge,
  • Le report des cotisations sociales pour les employeurs et pour les indépendants,
  • Le report des échéances fiscales,
  • Le recours au Prêt Garantie par l’Etat (PGE) qui peut être demandé jusqu’au 30/06/2021,
  • La possibilité  de demander l’abandon d’1 mois de  loyer : incitation possible via un crédit d’impôt de l’Etat au profit du bailleur.

L’Union nationale des entreprises de coiffure vous informe et vous conseille en continu sur tous les dispositifs spécifiques au secteur de la coiffure.

Des questions ? Des doutes ? Pour être mis en relation avec un de nos juristes spécialisés rejoignez l’UNEC et bénéficiez de l’accompagnement de nos experts.