Actualités

Présent au ministère de l’Economie le 26 novembre dernier pour évaluer les conséquences du mouvement des gilets jaunes sur les entreprises et convenir des mesures nécessaires, Bernard Stalter, Président de l’UNEC, de la CNAMS et de l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers a signalé en présence des représentants de l’U2P les pertes de chiffre d’affaires subies par les entreprises de proximité à l’occasion de la mobilisation du mouvement social des « gilets jaunes », pouvant aller jusqu’à 50% dans les zones de blocage.

Plusieurs causes sont à l’origine de ces baisses : la raréfaction des clients gênés dans leurs déplacements, les difficultés d’approvisionnement, de livraisons, la fermeture de l’entreprise pour éviter les dégradations.

A cette occasion, et parmi les demandes formulées à Bruno Le Maire visant à accompagner le plus efficacement possible les entreprises de proximité ainsi fragilisées, ont été retenues les aides suivantes :

  • l'activité partielle afin de placer leurs salariés en chômage partiel,
  • les dérogations à la durée du travail,
  • ou le report d'échéances fiscales ou sociales pour faire face à d'éventuels problèmes de trésorerie

En outre, l’attention du gouvernement a été attirée sur la nécessité de lever tous les freins à l’activité des entreprises, en particulier de la poursuite du mouvement, dans une période de forte consommation.

Si vous êtes concerné(e), quelles démarches entreprendre ?

Les demandes d’aide devront se faire au cas par cas et entreprise par entreprise compte tenu de l’hétérogénéité du mouvement. Les entreprises concernées doivent s’adresser auprès des DIRECCTE (Directions régionales des entreprises de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) qui  commencent à mettre en place au niveau régional et dans chaque département un accueil (téléphone/mail), permettant aux entreprises de faire part des difficultés qu'elles rencontrent du fait de ces mouvements sociaux.

Pour trouver les coordonnées de la DIRRECTE qui vous concernent, consultez le portail national http://direccte.gouv.fr/

Nous avons le plaisir de vous annoncer que l’UNEC a été récompensée mardi 20 novembre lors de la 3ème cérémonie des Trophées Cedap.

Le Cedap (Centre d’Etudes des Directeurs d’Associations Professionnelles) est une association de personnes qui regroupe près de 240 directeurs, délégués et secrétaires généraux d’associations professionnelles, représentant tous les secteurs d’activité de l’économie française.

Les Trophées du CEDAP mettent en lumière tous les deux ans, les actions innovantes et responsables menées par les associations professionnelles pour le développement des entreprises et métiers qu’elles représentent. Pour cette 3ème édition, ce sont une quarantaine d’organisations professionnelles qui ont candidaté dans 5 catégories : Prix stratégie de communication, Prix Relations adhérents, Prix influence, Grand prix du jury et Coup de cœur du public.

C’est avec beaucoup de fierté que l’UNEC s’est vu remettre de la part du président du jury Pascal Perrineau, Politologue et professeur des Universités émérite à l'IEP de Paris, le Prix Relation adhérents imaginé pour mettre en lumière la meilleure initiative mise en place pour dynamiser et animer le réseau des adhérents. Ce prix vient récompenser l’organisation digitale du 68ème congrès de l’UNEC qui a permis à l’ensemble des Union départementales et régionales de vivre une expérience numérique de co-construction.

Le concours "Un des Meilleurs Apprentis de France" a été créé en 1985 à l'initiative de Paul LABOURIER, MOF enseignant du Morbihan. 

Aujourd'hui, plus de 6 000 candidats s'inscrivent chaque année dans plus de 90 métiers. Il est organisé par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France, sous l'égide du Ministère du Travail et de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, ainsi que du Secrétariat d'état chargé du Commerce, de l'Artisanat et de la Consommation et de l'Économie Sociale. Il s'adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d'établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d'apprentissage.

Accompagner les nouvelles générations tient à cœur aux Meilleurs Ouvriers de France car elles constituent un réservoir potentiel de futurs MOF. C'est à travers cette solidarité intergénérationnelle que les MOF assurent la transmission de savoir-faire exceptionnels et la promotion du travail manuel.

 

Appel à candidatures 2019

Les inscriptions de la session 2019 du concours "Un des Meilleurs Apprentis de France" sont d’ores et déjà ouvertes et se clôtureront le jeudi 31 janvier 2019.

Pour plus de renseignements concernant les inscriptions, cliquez-ici.

 

Retour sur la session 2018

La Finale MAF Coiffure s'est tenue à l'Académie du Groupe VOG à l'Hôtel Marriott, le dimanche 9 septembre 2018. 37 candidats étaient au rendez-vous pour décrocher le titre tant envié "Un des Meilleurs Apprentis de France".

À la suite des épreuves, 12 candidats ont obtenu le titre MAF :

  • BERTHOUX Elise, Mercurey
  • BRUNNER Solène, Lyon
  • CHAVES Coralie, Anglet
  • CHERON Florine, Chartres
  • DI NOTA Fiorenza, Lyon
  • DUBOIS Alice, Le Mans
  • GUIMIER DIARRA Sarah, Le Mans
  • LIMAN Derya, Versailles
  • MAHEVAS Maîlis, Lorient
  • PELLERIN Manon, Chauconin Neufmontiers
  • PICHARD Lucas, Le Mans
  • URGORRY Maitena, Anglet

Dimanche dernier avait lieu au Futuroscope l’UNEC TROPHY organisé par l’antenne régionale Poitou-Charentes. Plus de 2 000 visiteurs se sont pressés pour assister aux compétitions et aux nombreux shows coiffure. Bravo à tous les lauréats de cette édition à qui nous donnons rendez-vous pour la grande finale nationale en 2020.

THÈME LIBRE "FUTURISTE"

Médaille d'or : Dorian JOLLET
Médaille d'argent : Maeva LORIOUX
Médaille de bronze : Delphine RODRIGUES
 
COIFFURE DE MARIÉE
 
Médaille d'or : Clémence ELISABETH
Médaille d'argent : Sarah KLEE
Médaille d'argent ex aequo: Angèle COULON
Médaille de bronze : Jade PARIS
 
COUPES ET COULEUR
 
Médaille d'or : Sarah KLEE
Médaille d'argent : Loann TAUNAIS
Médaille de bronze : Margaux GRULOIS
 
GRAND SOIR
 
Médaille d'or : Dorian JOLLET
Médaille d'argent : Sandi PINHEIRO
Médaille de bronze : Romuald GOUILLARD
 
100% MEN
 
Médaille d'or : Sandi PINHEIRO
Médaille d'argent : Elisa DUFRAIGNE
Médaille d'argent ex aequo: Marion DUPUY
Médaille de bronze : Ali KHADEM
 
QUELQUES PHOTOS
 
 
 Ce dimanche 18 novembre, deux nouveaux UNEC TROPHY auront lieu en Vendée et Indre-et-Loire. Pour consulter le programme, cliquez-ici.
 

Le 25 décembre et le 1er janvier tombent cette année un mardi. Ces fêtes sont traditionnellement un moment fort pour la profession et la possibilité d’ouvrir les dimanches 23 et 30 décembre et/ou les lundis 17, 24 et 31 décembre une réelle opportunité.

CHEFS D’ENTREPRISE : OUVRIR SON SALON DE COIFFURE LES DIMANCHES 23 ET 30 DÉCEMBRE

Si vous souhaitez ouvrir votre salon les dimanches 23 et 30 décembre, il faut savoir que vous ne pouvez par principe pas faire travailler vos salariés le dimanche, sauf dérogation accordée par le Préfet.

Un chef d’entreprise peut quand à lui et par principe ouvrir son salon et travailler seul le dimanche. Il existe toutefois localement des arrêtés préfectoraux qui interdisent toute ouverture d’un salon de coiffure le dimanche. Pour les connaître, il appartient à chaque chef d’entreprise de se renseigner sur ce point auprès de sa préfecture.

Il existe par ailleurs des cas particuliers comme les salons implantés dans les centres commerciaux ou encore des spécificités régionales.

SALARIÉS : TRAVAILLER LES LUNDIS 17, 24 ET 31 DÉCEMBRE

Si votre employeur vous demande de travailler les lundis 17, 24 et 31 décembre, sachez qu’il a le droit de modifier vos horaires de travail sans votre accord s’il s’agit d’une simple modification de la répartition de la durée du travail entre les jours de la semaine.

Vous pouvez donc travailler ces jours-ci à condition que ces lundis travaillés soient compensés par une journée de repos dans les semaines considérées et à condition de respecter un délai de prévenance.

En conséquence, vous disposez obligatoirement de 2 jours de repos hebdomadaires, mais ces jours ne sont pas nécessairement consécutifs. Cette journée de repos pourra donc se situer n’importe quel jour de la semaine, par exemple le mercredi 26 décembre ou le mercredi 2 janvier.

Ces démarches relevant de nombreuses étapes et cas particuliers, n’hésitez pas à contacter l’équipe d’experts juridiques de l'UNEC pour vous accompagner. Appel au 01 42 61 53 24.

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • aesio
  • Cegeco