Actualités

Le FNPCA (Fonds national de promotion et de communication de l'artisanat) vient de débuter une nouvelle campagne de promotion de l’artisanat.

Déclinée en TV avec 6 films publicitaires dont un mettant à l’honneur le métier de coiffeur, la campagne a débuté le 6 novembre et se poursuivra pour la première vague jusqu’au 22 novembre. La signature de campagne conclut sur cette préférence, de consommation mais également de formation : « Vous avez bien raison de préférer l’Artisanat ».

Les coiffeurs dans le top 3 des artisans préférés des français

A l'occasion du lancement de cette campagne nationale, le FNPCA a présenté les résultats d'une enquête confiée à l'institut BVA en octobre 2017 pour mieux connaître l'opinion des Français sur l'artisanat et les artisans.

  • 94 % des Français ont une bonne opinion des artisans et 81 % leur accordent leur confiance
  • Au palmarès des métiers dont les Français se sentent les plus proches les coiffeurs arrivent en seconde position juste derrière les boulangers et devant les bouchers
  • Plus de 7 Français sur 10 préfèrent acheter à un artisan, 86 % estimant que cela permet de consommer local.
  • 31 % font d'ailleurs appel à eux au moins une fois par mois.
    Les artisans sont perçus comme dépositaires d'un savoir-faire, travailleurs, soucieux du travail bien fait, experts de leur domaine et proposant des produits de qualité.
  • 77 % des Français conseilleraient de choisir l'apprentissage pour devenir artisan, 88 % jugeant que l'artisanat joue un rôle important dans la formation des jeunes.
  • Plus de 8 Français sur 10 voient dans l'artisanat un acteur économique important pour la création d'entreprise et la croissance économique du pays.

En savoir plus

Le concours « Un des Meilleurs Apprentis de France » créé en 1985 à l'initiative de Paul Labourier, MOF enseignant du Morbihan, connaît une croissance exceptionnelle sur l'ensemble du territoire national puisque plus de 6 000 candidats s'inscrivent chaque année dans plus de 90 métiers dont celui de la coiffure. 

Ce concours est organisé par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France sous l'égide du Ministère du Travail et de la Formation professionnelle et du Dialogue Social, et du Secrétariat d'état chargé du Commerce, de l'Artisanat et de la Consommation et de l'Économie Sociale.

Il s'adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d'établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d'apprentissage.

Les inscriptions pour la session coiffure 2018 sont aujourd’hui ouvertes et s’effectuent sur le site www.meilleursouvriersdefrance.info jusqu’au vendredi 2 février 2018.

Accompagner les nouvelles générations tient à cœur aux Meilleurs Ouvriers de France car elles constituent un réservoir potentiel de futurs MOF. C'est à travers cette solidarité intergénérationnelle que les MOF assurent la transmission de savoir-faire exceptionnels et la promotion du travail manuel.

 

L’UNEC Marne Ardennes en collaboration avec Frédéric Dralet et Ludovic Zaluski, coiffeurs sur Reims et Châlons-en-Champagne, se mobilise pour le mouvement international Movember (contraction des mots Moustache et Novembre).

Tout au long du mois de novembre se tiendront plusieurs événements visant à informer le public et récolter de l’argent pour la fondation Movember qui lutte contre les maladies masculines : cancer de la prostate, cancer des testicules et maladies mentales.

La fondation Movember existe depuis 2003, son objectif d'ici 2030 est de réduire de 25% le nombre de décès prématurés touchant les hommes en finançant des programmes de recherche et en diffusant de l’information sur ces maladies.

A ne pas manquer !

Lundi 6 novembre :

Les locaux de la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (Cours Jean-Baptiste Langlet à Reims) se transforment en salon de rasage de 10h à 15h, en échange d’un don minimum d’un euro vous pourrez vous faire raser et commencer la pousse de votre moustache du bon poil !

Mercredi 8 novembre :  

Sous le marché couvert de Châlons-en-Champagne (Place Alexandre Godard) une deuxième séance de rasage aura lieu de 8h à 13h.

Dimanche 19 novembre :

Le sport c’est bon pour la santé ! La journée des arts martiaux sous le parrainage de Monsieur Arnaud Robinet Maire de Reims et avec comme Invité d'honneur Patrick Lombardo créateur du PANKIDO, attention réservation des places obligatoires au 07 64 13 73 00.

Tarif 15€ et 10€ pour les moins de 18 ans avec un minimum de 16 ans.

Au programme de la journée :

  • KARATE DO avec Maitre Marcel Lancino
  • YOSEIKAN BUDO avec Jackie Blanchard
  • PANKIDO - M.M.A. avec Gilles Bruck
  • PENCHAK SILAT avec Xavier Auguste
  • M.A. Stratégie et maitrise d’adversaires avec Christian Leclercq

Samedi 25 novembre :

Pour terminer l’opération en beauté « Soirée Movember » à partir de 19h30 dans le salon ZALUSKI (place du marché, 8 rue Emile Leroy, Châlons-en-Champagne).

Au programme : apéro dinatoire avec une consommation offerte et 2 concerts, 20h ambiance Cubaine avec le groupe Corto Real suivi à 23h du groupe rock The Wipes.

Entrée 19€, gratuit après 22h en fonction des places disponibles.

Attention Moustache de rigueur !

 

Des tirelires seront disponibles dans plusieurs salon de coiffure de la Marne, liste disponible ici

Un don en ligne est également possible ici

Vous comptez ouvrir votre salon les 24 et 31 décembre : comment déroger au repos du dimanche pour les salariés ?

Les  fêtes de fin d’année sont traditionnellement un moment fort pour la profession et la possibilité d’ouvrir les dimanches 24 et 31 une réelle opportunité. Les activités de coiffure sont considérées comme des activités artisanales et non commerciales ; elles obéissent donc à des règles différentes y compris en matière de repos dominical. Les salons de coiffure ne peuvent par principe pas faire travailler leurs salariés le dimanche, y compris le 24 et le 31 décembre sauf dérogation accordée par le Préfet y compris lorsqu’il y a un accord de branche et ce dans la mesure où la coiffure n’est pas une activité de commerce de détail.

Un chef d’entreprise peut par principe ouvrir son salon et travailler seul le dimanche. Il existe toutefois localement des arrêtés préfectoraux qui interdisent toute ouverture d’un salon de coiffure le dimanche. Pour les connaître, il appartient à chaque chef d’entreprise de se renseigner sur ce point auprès de sa préfecture.

Il existe par ailleurs des cas particuliers comme les salons implantés dans les centres commerciaux ou encore des spécificités régionales.

Afin d’être en mesure de travailler sereinement les 24 et 31 décembre chaque chef d’entreprise doit donc suivre en amont un processus bien identifié et obtenir les autorisations adéquates.

L’équipe d’experts juridiques de l'UNEC est à votre service pour vous accompagner dans ces démarches.

 

Voici une médaille de plus au palmarès déjà bien fourni de Mathieu Léger, et quelle médaille ! L’or pour le représentant de la France dans la catégorie coiffure aux Worldskills, les Olympiades des Métiers qui ont eu lieu ces derniers jours à Abu Dhabi.

Depuis toujours attiré par les métiers de la mode c’est en véritable passionné que Mathieu Léger œuvre dans la coiffure. Une profession qui fait écho à son amour de l’humain. « J’aime relooker les gens et les faire se sentir mieux dans leur peau. ». Après avoir obtenu son CAP il enchaîne sur un BP en apprentissage. Travailler en salon est pour lui un épanouissement au quotidien mais c’est l’artistique qui le fait par-dessus tout vibrer : «  C’est là où l’on s’éclate et où l’on peut partir dans l’extrême, comme ce que l’on fait dans les concours et shows. »

Un grand bravo à Mathieu qui grâce à sa maestria fait briller le savoir-faire français par delà les frontières.

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Institutions de la coiffure
  • DGE
  • Loreal professionnel
  • Mutex
  • Cegeco