L’UNEC, c’est bien plus que ce que vous n’imaginez !

L’UNEC a négocié pour ses adhérents un éventail d’avantages et de services pro afin de les accompagner dans leur quotidien de chef d’entreprise et de leur faciliter la vie. Que vous soyez salon employeur ou solo, ou encore coiffeur à domicile, l’UNEC vous donne accès à une mine de services. En voici quelques-uns.

UNE ASSURANCE POUR L’INAPTITUDE PROFESSIONNELLE

Le métier de coiffeur n’est pas sans risque : allergies, dermatoses, problèmes respiratoires ou liés aux postures… Les maladies professionnelles ou accidents du travail peuvent conduire la direction d’un salon au licenciement d’un salarié s’il ne peut plus exercer le métier. Cette inaptitude est prononcée par le médecin du travail puis classée de façon définitive en inaptitude d’origine professionnelle par l’assurance maladie. En cas d’inaptitude professionnelle sans possibilité de reclassement, l’indemnité de licenciement que doit verser l’employeur est doublée. Les conséquences peuvent être très lourdes pour le salon. Pour anticiper cette situation, l’UNEC a négocié un contrat très avantageux pour les chefs d’entreprise. Il permet de garantir le maintien de l’activité et donc des emplois de l’entreprise touchée. En partenariat avec notre courtier GBC Montagne et Groupama Auvergne Rhône Alpes, l’UNEC propose, en option à l’adhésion, deux solutions possibles pour assurer ce risque de licenciement. Attention, ce contrat d’assurance ne couvre pas les inaptitudes d’origine non professionnelle. Le contrat a pour objet d’indemniser le chef d’entreprise des conséquences financière de la décision de la CPAM de classer un salarié en Inaptitude Professionnelle. Le contrat prend en charge le doublement ou la totalité de l’indemnité légale de licenciement suite à un accident du travail ou une maladie professionnelle dont la survenance, ou la première constatation est postérieure à la date d’effet du contrat sans délai de carence.

L’ASSURANCE « FRACTURE ET PERTE TOTALE OU DÉFINITIVE D’ACTIVITÉ » : UNE EXCLUSIVITÉ UNEC

En adhérant à l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure, le titulaire de l’adhésion bénéficie d’une garantie contre les risques de dommages corporels entraînant une perte totale et définitive d’activité ou une infirmité permanente ou partielle. Cette assurance couvre également l’assuré en cas de fracture(s). L’assuré est le titulaire de l’adhésion (c’est-à-dire celui mentionné sur le bulletin d’adhésion), en général, le dirigeant de l’entreprise. Tout sinistre doit être déclaré dans les 15 jours calendaires suivant sa survenance à l’UNEC qui transmettra le dossier à l’assureur après avoir validé la qualité d’adhérent du sinistré. Pour être assuré, l’adhésion doit être enregistrée sur la base de données nationales à la date de survenance de l’accident. Le service adhésion reste à votre disposition pour tout complément d’information.

LA MÉDIATION À LA CONSOMMATION

Depuis le 1er janvier 2016, tout consommateur a le droit de faire appel gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable d’un litige l’opposant à un professionnel. Le professionnel quant à lui, doit pouvoir communiquer au consommateur qui en fait la demande, les coordonnées du médiateur compétent. Afin de faciliter le respect de ces dispositions réglementaires l’UNEC a souhaité faire appel à un prestataire, le Centre de la Médiation de la Consommation des Conciliateurs de Justice (CM2C), et a négocié pour chacun de ses adhérents une affiliation gratuite pour 3 ans. Chaque adhérent reste toutefois libre de choisir un autre médiateur de la consommation. Dans le cadre de son adhésion, l’UNEC permet à l’adhérent, de s’enregistrer gratuitement sur le site de CM2C, les droits d’entrée sont offerts, soit 40 euros pour 3 ans. Dans quel cas votre client peut-il saisir le médiateur ? La médiation de la consommation s’applique à tout litige national ou transfrontalier entre un consommateur et un professionnel (et donc à ce titre les coiffeurs) dans le cadre de l’exécution d’un contrat de vente ou de prestations de services ? Qui peut recourir à la médiation ? Seul le consommateur est à l’initiative de la médiation. Il devra au préalable entamer une démarche par écrit, auprès du professionnel concerné ou à son service client pour tenter de résoudre le litige.

UN SERVICE JURIDIQUE SUR-MESURE

L’équipe d’experts juridiques de l’UNEC spécialistes du secteur de la coiffure, est à la disposition des adhérents sur bon nombre de sujets liés à l’activité de coiffure :

  • Contrats
  • Gestion des salariés
  • Bail
  • Relations clients,
  • Relation prestataires, etc.

Vous bénéficiez également d’une information continue sur les nouveautés réglementaires et conventionnelles, par le biais de newsletters. Régulièrement, des focus thématiques et synthétiques, permettent de faire le point sur des questions récurrentes (arrêts de travail, jours fériés, travail du dimanche, etc.). Des modèles de contrats de travail, de courriers, de documents adaptés à votre problématique, vous sont proposés, en fonction de vos besoins.

Les juristes sont joignables par mail, ou par téléphone au 01 42 61 53 24, du lundi au jeudi de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30, et le vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h. Ce service est réservé aux adhérents de l’UNEC.

Afin de bénéficier de l’ensemble de ces services et bien plus encore découvrez nos offres d’adhésion sur -mesure accessibles en quelques clics ! N’hésitez pas à contacter nos équipes au 01 42 61 53 24.

Retrouvez le détail des avantages et services de l’UNEC en cliquant ci-dessous.