Management en salon de coiffure : comment s’adapter à la génération Z

La génération Z suscite des craintes chez de nombreux employeurs pas toujours au fait de ses aspirations. Le management d’un salon de coiffure n’est pas facile. Pourtant, gérer un jeune coiffeur ou une jeune coiffeuse n’est pas un objectif hors de portée. Les jeunes nés entre 1997 et 2010 peuvent être de véritables atouts au sein d’une équipe. Certes, ils sont plus hédonistes que les générations précédentes. En général, la vie à l’extérieur du travail est ce qui leur importe le plus. Cependant, cela ne les empêche pas d’être productifs et d’être intéressés par le travail. Quelques adaptations de vos pratiques managériales vous aideront à bien gérer un jeune, à lui apprendre le métier de coiffeur et à le garder au sein de votre entreprise.

Quelles sont les valeurs premières de la génération Z ?

Les personnes qui appartiennent à la génération Z ne mettent pas le travail au centre de leur vie. Elles n’ont aucun problème avec la mobilité et le changement. Elles ne sont pas nécessairement à la recherche de stabilité à long terme. Donc, pour inciter un individu de cette génération à rester dans votre équipe, misez sur d’autres critères. La flexibilité est importante pour eux. Une gestion trop rigide a tendance à les rebuter. Le management d’une jeune coiffeuse ou d’un jeune coiffeur implique de se montrer compréhensif et d’être à l’écoute. Évidemment, vous restez un chef d’entreprise. En tant que tel, vous avez des objectifs à atteindre. Privilégiez le dialogue et n’hésitez pas à faire preuve de transparence. La réceptivité sera au rendez-vous.

Pour manager un salon de coiffure avec des employés de la génération Z, instaurez une ambiance agréable au sein de votre salon. La génération Z apprécie la convivialité. Cela passe par les choix musicaux, le design du salon, la machine à café gratuite. Ces petits gestes peuvent paraître anodins, mais ils peuvent faire la différence. Pour eux, c’est le plaisir avant tout. Le travail n’échappe pas à cette règle. Vous êtes à cheval sur les rapports hiérarchiques ? Essayez de l’être un peu moins.

Génération Z : comment développer leur sentiment d’appartenance ?

Le sentiment d’appartenance à une entreprise est ce qui donne envie d’y rester et de contribuer à son succès. Si vous voulez mobiliser des employés de la génération Z, impliquez-les dans la vie de l’entreprise. Cette génération est dynamique et créative. Profitez de ce bol d’air frais. Ils connaissent les codes de votre clientèle qui appartiennent à la même génération qu’eux. Ils maîtrisent TikTok et les autres réseaux sociaux que vous ne connaissez peut-être pas. Ils savent communiquer avec les outils de leur temps. Écoutez-les et apprenez. Pourquoi ne pas leur proposer de s’occuper en partie de la gestion des réseaux sociaux de votre salon de coiffure ? Une belle façon de laisser place à leur créativité et de leur donner des responsabilités.

Manager un salon de coiffure : transmission du savoir-faire et génération Z

L’apprentissage dans la coiffure est une étape incontournable. La génération Z n’est pas hermétique au transfert des connaissances et du savoir-faire, bien au contraire. Ils ont soif d’apprendre. Le management d’un jeune coiffeur ou d’une jeune coiffeuse de la génération Z n’est pas plus compliqué que celui des générations précédentes. Transmettez-leur votre expérience. Vous pouvez apprendre d’eux et eux de vous ! Cependant, soyez pédagogue. La bienveillance et la reconnaissance sont des valeurs très importantes pour eux. Et, peut-on leur reprocher de chercher à évoluer dans un milieu de travail sain ? Tout le monde a à gagner à faire évoluer ses pratiques managériales et à créer un environnement agréable et non toxique. Le bonheur au travail est la clé du succès de toute entreprise. L’entente au sein d’une équipe et l’ambiance d’un salon sont aussi des critères importants pour vos clients.

La diversité au sein d’une équipe, tout comme dans la vie, est une source de richesse. Ouvrez les portes aux jeunes talents et sachez les écouter. Les relations de travail et vos affaires n’en seront que plus fructueuses. À l’instar des autres employés, ceux de la génération Z ont besoin d’un cadre et d’une direction. La seule différence est qu’ils sont intransigeants sur la qualité de l’environnement de travail et des rapports entre collègues et avec la hiérarchie. Et, c’est tout à leur honneur ! Le travail est un moyen, mais pas une fin. Manager un jeune coiffeur ou coiffeuse nécessite de s’en souvenir.