Ouvrir son salon de coiffure – Le bon emplacement

Emplacement-salon-de-coiffure

Vous avez pour projet d’ouvrir un salon de coiffure, mais vous ne savez pas à quel endroit vous installer ? Voici les critères pour choisir votre futur emplacement ainsi que votre local commercial. Nous vous énumérons aussi quelques éléments dont vous devez absolument avoir pris connaissance avant de signer un bail !

Où ouvrir un salon de coiffure ? Les caractéristiques d’un bon emplacement

Les trois principales caractéristiques d’un emplacement judicieux pour un salon de coiffure sont les suivantes :

Pour être sûr que vous faites le bon choix, réalisez en amont une étude de marché. Cela vous permettra de faire l’état des lieux de votre environnement économique (concurrence, nature de la demande, chiffre d’affaires prévisionnel…).

Salon de coiffure : choisir le local adéquat

Vous savez maintenant où ouvrir un salon de coiffure, mais il s’agit maintenant de trouver un bâtiment pour accueillir votre activité. Afin de trouver un local, vous pouvez vous tourner vers des sites spécialisés. Il existe aussi des agences immobilières expertes dans la vente ou la mise en location de locaux à usage commercial ou artisanal. L’idéal est bien sûr de reprendre un salon existant pour bénéficier de sa réputation (à condition qu’elle soit bonne, d’où l’importance de se renseigner soigneusement en amont) et de la clientèle déjà créée. Si vous n’avez pas les moyens d’acheter un salon de coiffure, vous pouvez recourir à la location-gérance : vous versez une redevance au propriétaire tout en gérant vous-même l’établissement. Cela vous évite les dépenses liées à l’achat d’un bien. Si vous avez besoin de conseils et si vous ne savez pas comment ouvrir un salon de coiffure, l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC) peut vous aider avec son réseau présent dans toute la France.

Comment ouvrir un salon de coiffure ? Tout ce que vous devez savoir sur le bail !

Avant de signer le bail que vous propose le propriétaire, prêtez attention aux éléments suivants :

Restez vigilant pour ne pas vous retrouver à signer quelque chose que vous regretteriez par la suite. Si possible, faites intervenir un huissier pour réaliser l’état des lieux entrant. Cela permet d’être certain que le local dans lequel vous établirez votre salon de coiffure est bien dans l’état indiqué par le propriétaire.

Sachez que depuis la loi Pinel, le bailleur est tenu de lister chaque année l’ensemble des charges, impôts, taxes et redevances liés au local, ainsi que leur répartition entre lui-même et son locataire. Les baux conclus avant le 5 novembre 2014 ne sont toutefois pas soumis à cette obligation.
Vous savez maintenant comment vous y prendre pour ouvrir un salon de coiffure : choix de l’emplacement, choix du local, et points clés à surveiller lors de la signature du bail… Le sujet n’a plus de secrets pour vous ! Mais si vous avez encore quelques doutes n’hésitez pas à solliciter les experts juridiques de l’UNEC qui sont rompus aux problématiques liées aux baux commerciaux.