Comment et pourquoi réaliser un business plan pour ouvrir un salon de coiffure

Business-plan-salon-de-coiffure

Tout chef d’entreprise se doit de réfléchir et d’évaluer un projet professionnel. L’ouverture d’un salon de coiffure nécessite ainsi la réalisation d’un business plan. Ce dernier présente les nombreux aspects à prendre en compte pour que l’entreprise fonctionne : budget initial, compte de résultat prévisionnel, stratégie commerciale… Voici quelques conseils pour rédiger un business plan complet et détaillé.

Le contenu d’un business plan

Pour devenir coiffeur, il est primordial de réaliser un business plan, de développer un projet, ainsi qu’une stratégie commerciale. Afin d’augmenter son chiffre d’affaires, le chef d’entreprise peut agir sur le prix de ses prestations, sur l’augmentation de sa clientèle, sur la baisse des coûts de produits… Le business plan doit comporter différents éléments :

Comment faire un business plan, avant d’ouvrir son salon de coiffure ? Il ne doit pas excéder 20 à 30 pages, être facile à lire et à comprendre. Il doit présenter un projet clair, détaillé et précis, qui peut s’adapter aux circonstances et changements du marché.

Compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel (ou réalisé) permet d’anticiper les recettes et dépenses du salon de coiffure. Il prend en compte les coûts fixes (amortissements, assurances…) et les coûts variables (salaires, achats de produits, eau, électricité…) de l’entreprise. Ces dépenses sont à mettre en comparaison avec les recettes prévisionnelles du salon de coiffure. Pour exemple, le compte de résultat idéal dans la coiffure :

Suivi de gestion

Un gérant de salon de coiffure doit être capable d’analyser ses résultats financiers tout au long de l’année, afin d’identifier les problèmes à résoudre et les politiques commerciales et marketing qui fonctionnent. Utiliser des outils de gestion lui permet d’accéder à des données chiffrées précises, qui répondent à des points essentiels :

Il existe différents outils de suivi à disposition des chefs d’entreprise dans le domaine de la coiffure. Le principal renvoie au logiciel professionnel utilisé par l’entreprise, qui présente de nombreuses données qu’il faut apprendre à exploiter. Des tableaux de bord permettront d’analyser les informations relatives au chiffre d’affaires du salon de coiffure seul ainsi que de son évolution, au nombre de clients, aux ventes et prestations effectuées…

Pour faciliter ce travail, l’UNEC propose à ses adhérents un outil de suivi de gestion pratique et complet : le baromètre HAIRNET X UNEC, qui a deux objectifs :

  1. mesurer les grandes évolutions du marché ;
  2. proposer des éléments de comparaison des performances commerciales.

Ce baromètre repose sur un panel de 1500 salons de coiffure (constitué par l’UNEC et Hairnet), répartis dans toute la France. Il offre des éléments de comparaison et permet d’analyser le marché de la coiffure, avec des données mises à jour chaque mois, région par région… Un outil concret et pratique pour comprendre les évolutions du secteur.