Quel diplôme pour ouvrir un salon de coiffure ?

diplome-salon-de-coiffure

Passionné par la coiffure et diplômé dans ce domaine, vous rêvez d’ouvrir votre propre salon ? Vous exercez le métier de coiffeur depuis un certain temps et souhaitez évoluer en ouvrant votre établissement à vous ? Devenir gérant d’entreprise ne s’improvise pas et requiert certaines connaissances dans le domaine de l’entrepreneuriat. S’il n’est bien sûr pas possible d’ouvrir un salon de coiffure sans diplôme, plusieurs formations vous permettent de concrétiser ce projet. Dans cet article, découvrez les différents diplômes de coiffure permettant d’ouvrir et de gérer un salon.

Peut-on ouvrir un salon de coiffure avec un CAP ?

L’obtention d’un CAP Métiers de la Coiffure constitue le premier pas pour qui souhaite embrasser une carrière de coiffeur. Ce certificat d’aptitudes professionnelles enseigne tous les aspects techniques du domaine de la coiffure et permet de travailler comme employé. Mais ce diplôme n’est pas suffisant pour ouvrir son propre salon. Pour devenir gérant d’entreprise, vous devez en effet acquérir des compétences sur le management d’équipe, la comptabilité, la gestion commerciale et bien d’autres aspects du métier de gérant, qui ne sont pas abordés au cours du CAP. Si vous aspirez à ouvrir votre salon de coiffure, il vous faut donc compléter votre CAP par une seconde certification qui vous donnera toutes les clés pour gérer une entreprise. Mais alors, si ce n’est pas le CAP, quel diplôme faut-il pour ouvrir un salon de coiffure ? Il existe plusieurs parcours de formation possibles, du Brevet Professionnel en passant par le Bac Pro ou le BTS.

Le BP pour ouvrir son salon de coiffure

Le BP Coiffure (Brevet Professionnel) est un diplôme incontournable dans le monde de la coiffure, dispensé dans les centres de formation d’apprentis (CFA) et les lycées professionnels. Ce cursus s’étale sur 2 ans et s’effectue en contrat d’apprentissage. On y suit des cours de management et de gestion financière, administrative et commerciale. Ces matières théoriques sont accompagnées d’approfondissements techniques en matière de coiffure (diagnostic et conseils, hygiène et soins capillaires, coupe, colorations, coiffage…). Une fois ce diplôme en poche, vous êtes alors habilité à ouvrir votre propre salon de coiffure. Vous pouvez entamer un BP Coiffure juste après l’obtention de votre CAP, afin de compléter votre formation. Pour résumer sur le BP Coiffure :

Le BM Coiffure

Le Brevet de Maîtrise de la Coiffure est un autre diplôme pour le coiffeur qui souhaite ouvrir son propre salon de coiffure. De niveau supérieur au BP coiffure, cette formation qui s’effectue en 2 ans permet de renforcer ses connaissances sur la fonction entrepreneuriale ainsi que ses compétences techniques en matière de coiffure. Le BM Coiffure est ouvert aux titulaires d’un BP Coiffure. Cette formation permet de renforcer ses compétences en management et en technique du métier de coiffeur. Le diplôme est délivré par les Chambres de Métiers de l’Artisanat (CMA) et permet d’obtenir le titre de Maître Artisan. Pour résumer sur le BM Coiffure :

Le Bac Pro Coiffure

Incontournable dans la famille des diplômes de coiffure, le Bac Pro Coiffure est un diplôme d’État qui s’obtient au bout de 2 ou 3 ans de formation. Il est accessible directement après la classe de 3e, au sein d’un lycée technique. Les élèves sortant du collège entrent alors en 2de professionnelle « Métiers de la beauté et du bien-être ». Pour les élèves en apprentissage ou déjà titulaires d’un CAP, l’étape de la 2de est généralement évitée et le parcours réduit à une durée de 2 ans (1er et Terminale Pro). Le Bac Pro forme les futurs coiffeurs aux techniques de coupe, de coiffage et de coloration, à la vente de produits spécialisés et au conseil client. Le parcours Bac Pro enseigne également la gestion financière, administrative et commerciale d’un salon de coiffure, ainsi que le management d’équipes. Une fois son Bac Pro Coiffure en poche, le diplômé a ainsi toutes les cartes en main pour réussir son projet d’ouverture de salon. Pour résumer sur le Bac Pro Coiffure :

Le BTS Métiers de la Coiffure

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) de la Coiffure est lui aussi un diplôme pour ouvrir un salon de coiffure. D’une durée de 2 ans, il est accessible aux titulaires d’un Bac général, Bac Pro ou d’un BP Coiffure. Le BTS Coiffure se prépare au sein d’un lycée professionnel, d’une école privée ou d’un centre de formation d’apprentis (CFA). Vous serez là encore formé au management, à la gestion financière et administrative, aux ressources humaines, mais aussi aux techniques de stratégie marketing et aux matières scientifiques. Votre BTS en poche, vous serez prêt à assumer le rôle d’un gestionnaire de salon de coiffure. Pour résumer sur le BTS Métiers de la Coiffure :

Le CQP Responsable de salon de coiffure

Le Certificat de Qualification Professionnelle est un autre diplôme de coiffure permettant d’ouvrir ou de reprendre un salon. Cette formation complète et intensive se déroule généralement en moins d’un an, avec des périodes d’immersion professionnelle en entreprise. Le CQP est dispensé par les CFA ou les écoles de coiffure et ouvert aux détenteurs d’un CAP avec 3 ans d’expérience, d’un BP Coiffure, d’un Bac Pro ou d’un autre diplôme de niveau équivalent dans un autre domaine. Cette formation, très reconnue par la profession, est en effet souvent choisie par des personnes en reconversion professionnelle. Elle forme les futurs coiffeurs à gérer un salon de coiffure et à prendre soin de leurs clients autant que de leurs employés. Pour résumer sur le CQP Responsable de salon de coiffure :

Remarque : ce CQP en tant que tel ne permet en revanche pas d’effectuer les prestations coiffure à défaut d’être sous le contrôle effectif et permanent d’un titulaire du BP coiffure ou diplôme coiffure homologué supérieur.