Annonces du gouvernement du 6 décembre : quel impact pour les coiffeurs ?

Ce qu’il faut retenir

Jean CASTEX et Olivier VERAN ont donné une conférence de presse le 6 décembre, pour faire le point sur la cinquième vague de l’épidémie de coronavirus en France.

Pas de bouleversement pour la coiffure, et nous nous félicitons de l’absence de confinement ou de jauge dans les salons : « L’heure n’est pas à des mesures de jauge, de couvre-feu ou de confinement ».

Le gouvernement insiste toutefois sur le respect général des règles sanitaires, si bien que celles-ci doivent continuer à être appliquées dans les entreprises de coiffure.

Nous invitons les adhérents de l’UNEC à se connecter à leur espace adhérent afin de consulter les articles dédiés sur le sujet, de télécharger les guides pratiques et les affichages.

Les juristes de notre organisation se tiennent également à la disposition des adhérents depuis le début de la crise sanitaire pour les accompagner dans leur mise en place.

En parallèle

  • Le gouvernement renforce le protocole sanitaire dans les écoles à partir de lundi (masque pendant les récréations, brassage limité pendant les cantines, sport à haute intensité restreint, classes fermées au bout de 3 cas positifs) ;
  • Le télétravail (dans les activités de bureau) est recommandé « 2 à 3 jours par semaine » avec limitation des réunions en présentiel ;
  • L’accès à la dose de rappel est facilité pour les 65 ans et plus, sans rendez-vous dans les centres ;
  • La vaccination sera ouverte le 15 décembre aux enfants de 5 à 11 ans qui présentent une comorbidité, puis le serait à toutes les classes d’âge par la suite, sur volontariat des parents ;
  • Les discothèques fermeront pendant un mois à partir de vendredi ;
  • Il est recommandé de modérer les moments festifs dans le milieu professionnel ou les évènements privés ;
  • Les protocoles vont évoluer pour les événements extérieurs ;
  • 25 cas du variant Omicron ont été détectés dans le pays.

A lire aussi

Aides « coûts fixes rebond » et « coûts fixes nouvelle entreprise rebond » : qui est éligible ?

Prolongation des arrêts de travail dérogatoires jusqu’au 31 décembre 2021

Une aide de 8000€ pour recruter en contrat de professionnalisation