Les communiqués

Paris, le 13 juillet 2016 – Dans son édition du 13 juillet 2016, le Canard Enchaîné révélait à ses lecteurs le montant de la rémunération perçue par le coiffeur personnel du Président de la République. Repris depuis dans plusieurs titres de presse et face aux nombreuses sollicitations reçues, l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC) souhaite réagir.

Nous tenons tout d’abord à rappeler les fondements de nos engagements envers les femmes et les hommes du deuxième secteur de l’artisanat français. Depuis plus de 120 ans, notre organisation professionnelle s’attache à défendre et représenter la profession de la coiffure sous toutes ses formes. Qu’ils soient indépendants ou franchisés, exerçant à domicile ou en salon, seuls ou en équipe, tous les chefs d’entreprise de la coiffure sont entendus et défendus par l’UNEC.

La relation liant M. François Hollande à son coiffeur est de nature contractuelle, aussi, nous n’avons de commentaire à faire ni sur les termes de cette relation ni sur le montant de la rémunération faisant aujourd’hui l’objet d’une polémique. Nous voulons réaffirmer notre vigilance à tenir les affaires publiques éloignées des affaires particulières, cette controverse ne concernant au final que les deux principaux intéressés.

La défense des professionnels de la coiffure et des consommateurs est le seul défi qui nous intéresse. Nous rappelons à ce titre notre fermeté à vouloir préserver la sécurité et l’excellence du service, rendus possibles, dans notre profession, par une formation qualifiante et un noble diplôme, obligatoire à l’installation.

Nous ne doutons pas que le coiffeur de M. François Hollande partage ces exigences et soit ainsi parfaitement qualifié pour exercer son métier, avec passion, auprès du Chef de l’Etat.

 


Document(s) disponible(s)
CP "L'UNEC réagit suite aux révélations du Canard Enchaîné quant à la rémunération du coiffeur de François Hollande" 394.69 KB Télécharger

Retour

Ils sont partenaires de l'UNEC

  • Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4
  • Image 5